Avignon – Collectif Vauclusien contre la xénophobie et le racisme d’Etat

Collectif Vauclusien Contre la Xénophobie et le Racisme d’Etat
Contacts : resf84@no-log.org – MRAP : 04 90 86 8031

Dans le cadre du festival d’Avignon :

Samedi 28 mai à Avignon :

Dès 13h, nous étions une cinquantaine pour accueillir la Cie à la gare routière d’Avignon centre. Nous nous sommes rendus ensuite avec nos hôtes , dans un parc afin de partager un pique-nique festif et fraternel qui a réunit environ 80 personnes. A 16 heures, un rassemblement ainsi qu’une conférence de presse étaient organisés devant le théâtre des Carmes, pavoisé pour la circonstance par les banderoles « Non, au racisme d’etat » et « des papiers pour tous », là de nouvelles personnes se sont jointes à nous, tant à l’intérieur du Théâtre qu’à l’extérieur.Enfin à 20h30, la Cie Irrégulièr a pu nous présenter et nous enthousiasmer par le réalisme et le tragi/comique du quotidien des SP au travers des scenettes de « toute vie est une vie » (marche à l’ombre) devant une salle comble (130/150 personnes). La soirée s’est encore poursuivie après le spectacle.

 

(RESF/UCIJ, Comité anti-répression/Non à LOPPSI 2, MRAP, CIMADE, CNT, ATTAC, AJCREVé, No pasaran, FSU, Les Amis de l’Huma, PCF, NPA, PCOF, PG, GE, EELV, Fédération de la Mixité de France, SUD éducation, SUD culture, SUD-Solidaires, Comité de soutien au mouvement du 20 Février au Maroc, LDH, Syndicat de la Magistrature, les Alternatifs 13, FCPE…)

Face à la montée des idées racistes et à leur banalisation, face aux manifestations publiques et médiatiques de rejet, face à l’adoption de lois et de mesures aggravant les discriminations,
A l’occasion de l’anniversaire de la création du ministère de l’immigration et de l’identité nationale, le ministère de la honte,

Notre collectif appelle à participer à la journée nationale contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans-papiers
« D’ailleurs nous sommes d’ici »* SAMEDI 28 MAI 2011

NI CHARTER  !  NI  KARCHER  !

Pour dire NON au racisme d’état, NON à la désignation de boucs émissaires, Roms, immigrés avec ou sans papiers, habitants des quartiers populaires toujours renvoyés à des « origines » supposées étrangères.
Pour dire OUI à la LIBERTE, l’EGALITE et la FRATERNITE qui fondent notre démocratie : les sans-papiers travaillent ici, vivent ici, ils doivent être régularisés avec les mêmes droits que nous tous. La chasse aux étrangers et la suspicion à l’égard de tous ceux qui sont désignés comme étant d’origine étrangère doit cesser !

Avignon
Déroulement de la journée du samedi 28 mai avec LE THEATRE DES SANS-PAPIERS

13h15 : accueil joyeux et bruyant de la compagnie irrégulière à la gare routière
puis pique-nique festif avec la troupe au Clos de la Murette

16 heures: Rassemblement sur la Place des Carmes et conférence de presse au Théâtre des Carmes

20h30 : Spectacle TOUTE VIE EST UNE VIE (marche à l’ombre) par la COMPAGNIE IRREGULIERE suivi d’un débat

Au cours de la marche des sans-papiers Paris-Nice s’est formée une petite troupe, baptisée « La Compagnie Irrégulière ». Quelques fragments de leur quotidien sur le territoire français, perçus à travers la lorgnette magique du théatre… Scènes joyeusement tragiques d’interpellations, arrestations, interrogatoires, gardes à vue, passages devant les juges et les consuls pour délivrance des laisser-passer, rétention, injection de calmants pour faciliter l’expulsion… et on en passe…
pas des meilleures…
Les « irréguliers » s’emparent donc de l’expression dramatique pour dénoncer leur situation, enseigner quelque chose de leur réel aux dimensions si absurdes qu’il en devient comique.

Le réel des irréguliers dépasse assurément toute fiction.

Merci de noter que les initiateurs de notre collectif participeront
à un débat après la projection du film  COUP  D’ ECLAT
MERCREDI  25  MAI   à  20 heures 45 au cinéma  UTOPIA   MANUTENTION

Ce contenu a été publié dans Activités des Collectifs locaux, collectifs sud-est, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.