SOLIDARITE AVEC LES MIGRANTS TUNISIENS – 5 mai 2011 – Communiqué de presse du Collectif National D’ailleurs nous sommes d’ici

SOLIDARITE AVEC LES MIGRANTS TUNISIENS

Après 4 jours d’occupation d’un immeuble appartenant à la Mairie de Paris, au 51 rue Simon Bolivar, 140 migrants tunisiens, très jeunes pour la plupart, ont été violemment expulsés hier dans l’après-midi, selon un scénario bien rodé ces dernières années (avec les Irakiens, Afghans et autres victimes. Cette expulsion, comme les rafles qui l’ont précédé la semaine dernière à Stalingrad et à la Villette, relèvent d’un acharnement sur ces migrants et veut le faire savoir dans un affichage publicitaire de la pire espèce. Pour preuve la mise en scène sécuritaire de hier après midi: CRS en pagaille, car dans toutes les rues voisines, hélicoptère, expulsion en plein après-midi, journalistes prévenus à l’avance.
Dans le cadre de son offensive raciste, le gouvernement veut faire croire que les processus révolutionnaires du monde arabe déboucheraient sur une invasion d’immigrés, alors que ces mouvements historiques révèlent une aspiration à la démocratie et à la justice sociale. Mais l’affichage du gouvernement n’a rien d’abstrait : il maintient ces migrants dans une situation humanitaire et sociale d’une extrême précarité, tente d’empêcher leur organisation et leur soutien, les expose à la violence et aux poursuites judiciaires. Certains risquent d’être reconduits en Italie, d’autres d’être relâchés avec une obligation de quitter le territoire. Comme cela ne suffit pas, la plainte pour occupation illégale et dégradation de lieu permet d’assombrir leur futur judiciaire en faisant de ces migrants des criminels, alors qu’ils n’ont fait que fuir la misère et le chômage. Le collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici » appelle à :
- La libération immédiate et sans conditions de tous les migrants et soutiens
- La levée de la plainte de la Mairie de Paris, qui a accéléré et légitimé l’expulsion
- La possibilité pour tous les migrants d’avoir accès à un accueil digne, à des papiers avec une autorisation de travail
- A se joindre au rassemblement de ce soir, place de la Madeleine à 18h30, à l’appel de la FTCR

NI CHARTER, NI KARCHER !
http://dailleursnoussommesdici.org/

Ce contenu a été publié dans Communiqués, Compte-rendus des réunions nationales, Documents, Tribunes et actualité, vie du collectif national, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.